Skip to Content

AUTOUR DES TRIBUNAUX - BRUIT ET TOLÉRANCE

Quelqu'un peut-il concevoir qu'on puisse dépenser 315,000$ en frais d'avocats pour un procès de bruits entre deux parties privatives (une au-dessus de l'autre) pour arriver à la conclusion - pour le tribunal - qu'il s'agit uniquement d'une question de trouble normal de voisinage? 

Cet article provient de notre Revue de la Copropriété au Québec
Fichier attachéTaille
ARTICLE-BRUIT.pdf808.34 Ko