Skip to Content

NOUVEAU! - ASSEMBLÉE VIRTUELLE ADOPTÉE LE 26 AVRIL 2020

La tenue d’assemblée annuelle des copropriétaires à distance aé adoptée par le gouvernement le 26 avril 2020,  -
 
Madame Danielle McCann, ministre de la Santé et des Services sociaux, a signé l’arrêté 2020-029 permettant aux syndicats de faire des assemblées virtuelles.

Voir document ci-joint

AttachmentSize
AM_numero_2020-029.pdf115.07 KB

LES ODEURS MALVEILLANTES

ENRAYEZ LA TRANSMISSION D'ODEURS DANS VOTRE UNITÉ

L’un des problèmes les plus répandus auxquels sont confrontés les occupants de nos immeubles est la propagation d’odeurs désagréables d’un appartement à l’autre. Les odeurs de fumée de tabac et de cuisson viennent en tête de liste des plaintes formulées. Il est toutefois possible de prendre des dispositions pour régler, ou du moins améliorer, la situation dans l’immeuble

Lise la suite dans notre dernère Édition Hiver 2020

ASSURANCE COPROPRIÉTAIRE

 
La loi 141 oblige maintenant les copropriétaires à s’assurer. C’est bien! Sauf qu’il n’y a rien de nouveau là-dedans. Sous l’actuel Code civil, il pouvait être prévu, dans l’acte constitutif de la déclaration de copropriété, l’obligation pour les copropriétaires de s’assurer. Il y a beaucoup de syndicats de copropriété ayant cette clause obligatoire dans leur acte constitutif. Pour eux la Loi 141 ne change rien.

Est-ce que cette nouvelle loi 141 élimine le risque d’avoir des copropriétaires non assurés? Pas du tout, soyez-en certains.

Maintenant, qu’arrive-t-il si un copropriétaire cause un sinistre, ou est victime d’un sinistre, et qu’il n’est pas assuré? Comme projet de réponse, nous vous présentons ici un texte que nous avons publié dans nos publications passées. Prenez avis qu’il ne s’agit pas d’une garantie que les tribunaux vont traiter de l’obligation prévue à la Loi 141 dans le même sens, mais au moins nous avons un aperçu de ce qui pourrait arriver.

Lire la suite dans notre dernière édition Hiver 2020

AUTOUR DES TRIBUNAUX: LE TRIBUNAL SE CHOQUE!

 CASCADE DE GESTIONNAIRES - LE DERNIER SE FAIT GRONDER PAR LE JUGE

[1]           Les présentes procédures sont initiées par (les demandeurs) en radiation de l’hypothèque légale enregistrée par le Syndicat de la copropriété des Condos Rêve (le « Syndicat ») à l’encontre de leur unité de copropriété.  Les demandeurs joignent à cette demande une réclamation en dommage de 7 000 $.

[2]           Le Syndicat rétorque en réclamant des demandeurs la somme de 15 792,97 $ comprenant des frais de condo (sic) impayés de 3 839, 75 $ et des frais juridiques de 11 933,22 $.

Une copropriété nouvelle de 169 unités. À Montréal.  Le premier gestionnaire, un des majeurs au Québec, est celui du promoteur. Quand les copropriétaires prennent le contrôle, ils décident de donner le contrat de gestion à un autre gestionnaire majeur. Comme il ne semble pas avoir fait ce qu’il a promis, on retient les services d’un troisième gestionnaire pour ensuite le mettre à la porte pour donner un contrat à une autre firme. Les 4 maisons de gestion impliquées sont parmi les 10 – 12 plus importantes au Québec. Ils sont supposés savoir.

La suite dans notre dernière édition Printemps 2019  

RBQ - RÉGIE DU BÂTIMENT DU QUÉBEC

  La Régie du bâtiment du Québec a procédé dernièrement à un blitz de publicité rappelant aux propriétaires (sic) de bâtiments ayant 5 étages ou plus de procéder à l’examen de leur façade qui doit se faire chaque 5 ans (Loi 122 = Code de sécurité).

Quoique nous soyons heureux de cette initiative, car elle sensibilise les propriétaires impliqués, nous vous rappelons que l’obligation d’inspecter les façades aux 5 ans concerne uniquement les bâtiments publics (écoles ; hôpitaux ; édifices gouvernementaux et municipaux ; etc.) et ceux destinés au public (hôtels ; édifices à bureaux ; etc.) et non pas les résidences privées, peu importe le nombre d’étages. Un immeuble divisé en fractions [condo] à destination résidentielle est une bâtisse privée.

Peu importe le nombre d’étages et de parties privatives. Il y a une solide jurisprudence là-dessus commençant avec la décision Comité paritaire d’entretien des édifices publics c. SDC Northcrest (jugement inclus)

Vous pourrez lire la suite dans notre édition Hiver 2018-2019

AttachmentSize
Comité paritaire c Northcrest.pdf72.72 KB

NOUS NE SOMMES PAS ASSUJETTIS À LA LOI 122

Nous sommes privés
Une décision du tribunal l’a certifié en 1998 et plusieurs autres décisions et arrêts ont reconnu cette première décision. 
Alors, n’ayez pas honte de votre statut et dites le haut et fort que vous êtes (le syndicat) gestionnaire d’un édifice privé.
.


L’ARTICLE 1097 C.c. : CE GRAND INCOMPRIS

  Nous recevons encore très souvent, de nos membres, des questions relatives à l’application de l’article 1097 C.c. et plus particulièrement pour ce qui concerne le calcul de la double majorité que prévoit cet article.

Vous savez, c’est ce fameux article dont on dit généralement qu’il prévoit « une majorité à 75% ».

La suite dans notre Édition Hiver 2020
 

BILL 16: WHAT ABOUT IT?

 Bill 16 : What about it? This the official title of the law: 2019, c. 28 An Act mainly to regulate building inspections and divided co-ownership, to replace the name and improve the rules of operation of the Régie du logement and to amend the Act respecting the Société d’habitation du Québec and various legislative provisions concerning municipal affairs

Sanction : 2019-12-11 This law sanctioned on December 11 2019 is in force since January 10, 2020 contains many new obligations for all syndicates of co-ownership, small and big.  This law 16 concerns the management of divides co-ownership. It does not affect undivided co-ownership, neither sponsored of Combined with Bill 141, Bill concerning the insurance in co-ownership, Bill 16 regards many aspect of administration of a syndicate of co-ownership.

Read the full article in our last Edition Winter 2020

SYNDROME DE DIOGÈNE - UNE MALADIE INVISIBLE, MAIS BIEN RÉELLE

  Une maladie invisible, mais bien réelle Une évolution révolutionnaire Le monde de la copropriété grandit à une vitesse phénoménale. Au Québec comme ailleurs.

D’environ 5% de la population en copropriété de toutes sortes en 2000 nous avons déjà atteint le seuil de 10% ; en route vers le 15%. Même plus d’ici une dizaine d’années si le rythme actuel se maintient.

Cette augmentation cache principalement deux phénomènes : Le premier est l’afflux imposant de nouvelles personnes n’ayant jamais vécu en collectivité et, naturellement, une augmentation des cas problèmes.  Voici une situation que peut-être vous vivrez un jour.

La suite dans notre dernière édition Hiver 2020

DÉFINITION ET GESTION - PROCURATIONS

 Article 2130 C.c.Q  -  Le mandat est le contrat par lequel une personne, le mandant, donne le pouvoir de la représenter dans l’accomplissement d’un acte juridique avec un tiers, à une autre personne, le mandataire qui, par le fait de son acceptation, s’oblige à l’exercer.Ce pouvoir et, le cas échéant, l’écrit qui le constate, s’appellent aussi procuration.

La lecture de l’article 2130 du Code civil n’est vraiment pas facile à comprendre. Nous allons essayer d’en rationaliser les notions et de simplifier la compréhension pour mieux saisir la question de la procuration.

Lire la suite dans notre dernière édition Hiver 2020

LE RÔLE DES ADMINISTRATEURS

 La tâche d'administrateur de syndicat de copropriété requiert une compréhension approfondie de la Déclaration de copropriété, un document qui constitue la pièce maîtresse du mode de gestion d'un immeuble divise en fractions.  Lire cette Déclaration et s'impliquer par mandat dans le syndicat et son conseil d'administration constituent de bons moyens de prendre part à la vie active et démocratique du syndicat, que la majorité de ses fractions soient à destination résidentielle ou autre.

Lire la suite dans notre Revue de la Copropriété au Québec 

DÉMYSTIFIEZ VOS ASCENSEURS / DEMYSTIFY YOUR ELEVATORS

 Que signifie démystifiez vos ascenseurs ? Eh bien, pour la plupart des gens, les ascenseurs sont un mystère.  Il s’agit d’une cage avec des portes qui monte et descend.  Ils ne savent pas comment cela fonctionne et beaucoup ont peur de cette cage.

What does it mean to demystify your elevators? Well, to most people elevators are a mystery.
It’s a box with doors that goes up and down. They don’t know how it works and many are afraid of it.  Generally, elevators are very safe, safer than cars and planes, but convincing the user could be a challenge. 

Vous trouverez cet article en français et anglais dans notre Édition Printemps 2019, No. 160

MÉMOIRE DE L'ASSOCIATION DES SYNDICATS DE COPROPRIÉTÉ DU QUÉBEC

Le ministre de la Justice a annoncé son intention de procéder à une révision du chapitre de la copropriété divise du Code civil du Québec.   L’ASCQ, grâce à la collaboration d’un nombre important de membres, a soumis en 2012 au Ministre le MÉMOIRE DES COPROPRIÉTAIRES CONSOMMATEURS ET DES SYNDICATS DE COPROPRIÉTÉ DU QUÉBEC. 

Vous pouvez obtenir votre copie au fichier ci-inclus.   Le mémoire fait 101 pages, plus la table des matières, et compte 71 recommandations.

AttachmentSize
Mémoire final.pdf1.35 MB

JUSTICE - IS LEASING THROUGH AIRBNB A "BUSINESS"

 MANAGING SHORT TERM LEASE
This is an extract of a judgment where the owner was sued by the Minister of Tourism for not holding a permit authorizing short term location (31 days of less) as required by law.  She was leasing her apartment daily of by the week, through the website AirBnB.
Read the full article in our Revue

AN UPDATE ON LEGALIZATION OF CANNABIS BY FEDERAL GOVERNMENT

Here is a subject the (since the announcement of the Federal Government in 2016 of its intention to legalize production, distribution and consumption of cannabis for recreational usage), has grown in controversy and has become a cringe-worthy topic for some.
In co-ownership, this subject is even more worrisome given that the thin line between common courtesy and neighbourly tension can quickly be crossed.

Current Situation

Actually, cannabis is considered an illegal substance (drug) for consumption, production and distribution under (Federal) Law from 1996 regulating certain drugs and other substances.

Read the article in our Revue
Syndicate content