Skip to Content

VICES CACHÉS

      Nous avons déjà abordé dans une de nos Revues, les différentes déclinaisons d'un vice (vices apparents, vices cachés, vices de construction...)
     Ce qui nous intéresse surtout en matière de copropriété divise ("condominium" dans le langage de tous les jours), c'est la nature du vice et ses recours en matière de vente et de construction. 
     En effet, dans tous les cas, lorsqu'il sera question d'un désordre affectant l'immeuble en tout ou en partie, les recours qui seront principalement envisageables seront ceux que le Code civil du Québec prévoit en matière de vente ou de construction et, accessoirement, en matière de responsabilité civile contractuelle.
     Nous allons donc nous attacher, dans une première partie, à passer en revue ces différents recours.

    Suite dans notre Revue de la Copropriété au Québec